Les olives régionales

Les Olives de France

L’olive verte picholine

Elle est originaire de Collias et doit son nom à une préparation semi-industrielle dite à la Picholine, mise au point par les frères Picholini au 18ème siècle.

La Picholine se caractérise par son goût unique de beurre/noisette.

Cette olive est ferme, craquante et d'une bonne consistance.

Sa couleur verte est une des typicités de cette variété.

Elle est généralement consommée avant les repas en dégustation, pour accompagner la charcuterie, avec ou sans beurre, pour accompagner éventuellement une préparation culinaire.

Se conserve au froid (entre 2°C et 6°C).

L’olive AOP de Nyons

L'olive noire de Nyons est cueillie à complète maturité, légèrement ridée par les premiers froids et la siccité de l'air.

L'olive de Nyons proposée aux consommateurs a une coloration marron foncé appelée « bure de moine ».

Elle est généralement consommée en dégustation avant les repas, en entrée avec la salade, des crudités et de la charcuterie, mais aussi avec des plats chauds, viande en sauce, spaghetti.

Se conserve au froid (entre 2°C et 6°C).

L'olive le cailletier

Les olives de Nice sont préparées au naturel (uniquement eau et sel marin). Cette préparation permet de désamériser lentement les olives pour les rendre consommables, tout en préservant une grande qualité aromatique.

Ces arômes peuvent rappeler le vieux Bordeaux, ou le cuir.

La chair reste ferme, craquante et se détache bien du noyau.

La peau de l'olive est lisse avec des couleurs nuancées allant du jaune jusqu'au noir violacé en passant par le brun.

Elle est généralement consommée à l'apéritif, et rentre également dans de nombreuses spécialités culinaires niçoises ou méditerranéennes.

Se conserve au froid (entre 2°C et 6°C).

L’olive AOP de la Vallée des Baux cassée Fenouil

Les olives cassées de la Vallée des Baux de provence proviennent des variétés d’olives Salonenque, Grossane ou Verdale.
Il s’agit d’olives vertes au fenouil. Elles sont vendues en saumure avec des morceaux de branche de fenouil.
L’originalité de cette appellation provient du cassage des olives longtemps manuel donnant lieu à une activité traditionnelle.
Ces olives sont produites dans une quinzaine de communes du massif des Alpilles.

Elle peut être consommée en dégustation avant les repas et se marie parfaitement pour la cuisine des volailles et du gibier.